[Avis] Shigatsu wa Kimi no Uso : triangle amoureux sous fond de musique classique

mars 22, 2015 dans Animes, Critiques anime, Premier avis par Davidson

Shigatsu

Ton mensonge en Avril, voici le titre énigmatique de cette série animée diffusée actuellement au Japon. Anime coup de coeur du moment, Shigatsu wa Kimi no Uso fait la part belle à la musique classique, particulièrement le piano et le violon mais surtout arrive à transmettre une histoire d’amour plus complexe que cela peut paraître au premier abord. Amateurs du romantisme à la japonaise, tintée de personnalités torturées par leur passé, cet anime peut vous intéresser.

Synopsis : Arima Kosei, a 14 ans, plus jeune, il était un jeune prodige du piano. Mais suite à la perte de sa mère, il ne joue plus, bien au contraire, il fait tout pour ne plus avoir à faire à la musique classique. Terrorisé par le piano, il n’arrive plus à entendre les différents sons qu’il joue. Un jour, d’Avril, il va faire la rencontre de Kaori Miyazono, une violoniste qui va lui changer sa vie.

Romantisme, légèreté et poésie, voici ce qui caractérise Shigatsu wa Kimi no Uso.

Plusieurs thèmes en ressortent.

Le premier, le  thème de la musique classique est central dans cet anime, et cela se ressent dans l’OST mais aussi lors des prestations au pian+

L’opening par Goose house

Le deuxième sujet, est celui de l’enfance. Bien souvent, on se retrouve à voir l’enfance de nos personnages pour comprendre le cheminement de chacun. En effet, chaque personnage a une véritable histoire, et cette importance de l’enfance nous permet de mieux comprendre les différentes relations entre les personnages.

Dernier thème, celui de l’amour qui prend une part très importante dans l’anime. Bien sûr, la relation entre Arima et Kaori est au coeur de l’histoire, mais c’est sans compter  Ryota Watari, ami d’enfance d’Arima qui est tombé sous le charme de la jolie violoniste mais aussi l’importance de Tsubaki Sawabe, amie d’enfance d’Arima Kosei, qui semble ressentir autre chose que de l’amitié pour ce dernier. Ce carré amoureux est particulièrement retranscrit et traité avec sobriété.

shigatsu-wa-kimi-no-uso

Nos quatre héros

Shigatsu wa Kimi no Uso est une réussite dans sa réalisation, les personnages sont beaux, l’animation est de qualité, les musiques accompagnent bien le propos et l’histoire et les relations entre les personnages sont bien travaillés. Il reste néanmoins des aspects qui peuvent en rebuter certains, l’univers très enfantin, les personnages qui n’ont que 14 ans, et quelques longueurs qui nous donne l’impression de tourner un peu en rond.