Les plus grands malchanceux de l’animation

juillet 29, 2014 dans Animes par Davidson

shikamaru

Nous connaissons tous le talent de certains personnages extrêmement ingénieux comme L ou Kira de Death Note. Des personnages qui nous laisse parfois sans voix. D’ailleurs, qui ne se rappelle pas de cette fameuse partie d’échec opposant Zero à L Lawliet ou encore, dans le même registre, la partie de Shogi qui opposait le stratège Shikamaru à Asuma Sarutobi.

Plus récemment dans l’univers de l’animation, nous avons fait la connaissance de l’Amiral Fujitora, un personnage tout à fait atypique dans One Piece qui rappelle fortement le personnage de Zatoïchi, lui-même un grand parieur qui ne se trompe presque jamais !  Le mangaka Eiichirō Oda s’est d’ailleurs inspiré, non pas du Zatoïchi joué par Kitano, mais plutôt d’un film bien plus antérieur incarné par l’excellent Shintaro Katsu pour créer le personnage de Fujitora.

onepiece

Shintaru Katsu vs Fujitora

Et si à présent on parlait des plus mauvais joueurs de l’histoire de l’animation. Des joueurs malchanceux au point de devenir les mascottes de certains forums.

Voilà une petite sélection des trois plus grand malchanceux de l’histoire de l’animation.

1. Kaiji (Tobaku Mokushiroku- Kaiji)

kaiji

Kaiji est la référence en terme de malchance. La poisse le poursuit, lui et ses quelques camarades, partout où il met les pieds : dans les salles de jeux, Casinos et autres parties clandestines organisées par les Yakusa. Ceux qui connaissent l’anime savent qu’elle est l’une des meilleures séries de paris et de psychologie qui soit. D’ailleurs certains la préfèrent même à Death Note au vu de la tension (Zawa Zawa…) présente tout au long du déroulement de l’histoire.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Kaiji Ito, c’est l’histoire d’un jeune chômeur qui vit seul dans un quartier défavorisé de Tokyo. Fauché, désinvolte et fainéant, il se contente de passer ses journées à flâner dans son appartement buvant et fumant sans arrêt.

En plus de son alcoolisme et de son tabagisme avéré, Kaiji  devra par la suite rembourser 3850000 yens, l’équivalent de 28705 euros, au début de l’histoire (car sa dette va s’accumuler au fur et à mesure) après s’être laissé naïvement convaincre par son collègue de se porter garant pour un emprunt.

Pour régler cette énorme dette aux Yakuzas, notre héros n’a pas d’autres solutions que de travailler dix ans ou d’embarquer à bord du casino flottant « Espoir », lui et une centaines d’endettés, et rembourser son emprunt en une seule nuit.

Kaiji va dès lors faire tout son possible pour s’en sortir et montrera par la même occasion une extrême ingéniosité et perspicacité. Sont-elles suffisantes pour gagner ? Vous le saurez en regardant cet excellent anime !

2. Faye Valentine (Cowboy Bebop)

Faye

On ne peut pas parler de malchance sans évoquer Faye Valentine, la pire joueuse du Bebop. Endettée et aussi amnésique, Faye se fera enlever par Gordon, un propriétaire de Casino à qui elle doit de l’argent. Il lui propose, afin de rembourser sa dette, de chercher une puce électronique (un jeton de casino) dans sa salle de poker.

C’est justement dans ce Casino que la fauve rencontre Spike, le chasseur de prime, lors d’une partie de Texas Hold’em alors qu’elle se faisait passer pou un dealer.

3– Tsunade (Naruto)

Tsunade

Troisième de ce petit top : la légendaire ninja de Konoha. Tsunade est le personnage le plus passionné de jeu de hasard dans Naruto mais sa malchance et ses mauvaises expériences lui valent le surnom de la légendaire perdante, voire  du légendaire pigeon car elle se fait facilement duper par presque tout le monde.

Sauf qu’elle reste persuadée que son infortune est synonyme de chance, comme nous pouvons le voir la fois où elle avait gagné au pachinko juste avant son combat imminent contre le Sannin Orochimaru.  Tsunade avait interprété son gain comme un signe d’une éventuelle tragédie, ce qui se révéla juste avec la défaite de Gaara contre Orochimaru.