[Critique ciné] X men : Days of Future Past, un casting all stars pour un film paillette

juin 9, 2014 dans Critiques cinéma, Films & Séries par Davidson

réalisé par :
Bryan Singer

Reviewed by:
Rating:
4
On 9 juin 2014
Last modified:9 juin 2014

Summary:

Le dernier opus des X-men relie les opus précédents avec X-men First Class, qui arrive à rassembler des acteurs de grande classe.

X-Men-Days-of-Future-Past-Cast-poster-570x829

Les critiques sont dithyrambiques pour le dernier épisode cinématographique des X-men.  Certains disent même que c’est le meilleur de la série, tant d’un point de vue histoire que d’un point de vue de la réalisation. Mais est-ce vraiment le cas ? Est-ce que Bryan Singer a redonné ses lettres de noblesses à la série Xmen ? Le casting cinq étoiles de X-men Days of Future Past est-il suffisant pour en faire un film épique ? Nous allons voir que le film est loin d’être le chef d’oeuvre attendu.

Synopsis : Attaqués par des sentinelles surpuissantes, un groupe de Xmen composé entre autre de Iceberg, Solar, Colosus et Bishop (Omar Sy), doit se résoudre à trouver un autre moyen de les vaincre. Avec l’aide de Kitty Pride (Ellen Page), ils vont devoir amener Wolverine dans le passé pour éviter cette catastrophe. Logan devra retrouver les jeunes Charles Xavier et Erik Lehnsherr, 10 ans après la Crise de Cuba de Xmen First Class.

Dès les premières minutes du film, on rentre dans le feu de l’action. La première scène est explosive et particulièrement jouissive. Et puis, l’apparition d’Omar Sy en Bishop va particulièrement faire plaisir au public français. En fait le film est fait pour que l’on pousse des cris de fans hystériques lorsque l’on reconnaît une tête connue. Le casting est tout simplement sublime avec des monstres sacrés du cinéma comme Patrick Stewart, Ian Mc Kellen, des acteurs confirmés comme Hugh Jackman et Halle Berry, des acteurs emblématiques de la geek culture comme Peter Dinklage ou encore la nouvelle génération dorée incarnée par une Jennifer Lawrence très crédible en Mystique. En réunissant les acteurs de la première trilogie et ceux de Xmen-First Class, Bryan Singer arrive à créer un véritable enthousiasme chez les fans de la série.

xmen-days-of-future-past-affiche

Le casting passé et futur réunis une même affiche

Le casting, il n’y a rien à dire. Mais ce n’est pas parce qu’on aligne des stars de classe mondiale que l’on a forcément un bon film. Ce côté strass et paillettes, est très plaisant mais cache un peu les imperfections du film. En mettant Wolverine dans la peau du personnage principal, Bryan Singer tourne son film vers un protagoniste caricatural et brute. En effet, vous l’aurez compris, j’ai du mal avec le personnage de Logan, aka Wolverine j’ai des grandes griffes et je suis trop badass. Ce qui est dommage, puisque le film déliasse quelque peu des personnages à la psychologie complexe que sont les Professeur Xavier, Magneto et Mystique. C’est la construction de leur personnage qui avait fait de X-men First Class un grand film.

Wolverine_Mystique_poster

Certes, Wolverine est un héros important, mais il n’est pas tellement bien mis en valeur. Le manque de véritable antagoniste en est une cause. Sans véritable méchant, il n’y a pas de combat épique. Et voici ce qui manque à ce film, des combats de super héros. Certes la qualité des scènes de combats est très réussite, mais la quantité n’y est pas.  X-men Days of Future Past préfère se concentrer sur une histoire certes intéressante, mais beaucoup trop périlleuse. En effet, quelle mouche à piquée les scénaristes pour pouvoir les pousser à mettre un retour dans le temps dans l’histoire ! Il faut rappeler qu’introduire le voyage temporel, c’est comme ouvrir une boîte de Pandore, cela change complètement notre façon de pensé. En effet, s’il est possible de remonter dans le temps, alors plus aucune logique ne peut être mise en place. Un personnage est mort ? Pas de problème, on peut remonter dans le temps ! Très peu de films maîtrisent la notion de voyage temporel, X-men n’est pas de ceux là.

Malgré tous ses défauts, X-men : Days of Future Past n’est pas un mauvais film, bien au contraire. On ne s’ennuie pas pendant les 2h 12 de la séance, et on prend un véritable plaisir à voir tous ses personnages que nous adorons tous. Certaines scènes sont même particulièrement réussis (surtout la scène avec Vif d’Argent). Mais est-il le meilleur des X-men ? C’est à vous de le décider. En tout cas, personnellement, j’ai préféré Xmen First Class (le commencement).

 

Le dernier opus des X-men relie les opus précédents avec X-men First Class, qui arrive à rassembler des acteurs de grande classe.