[Critique/Avis] La Grande Aventure Lego, un film qui ne casse pas des briques

mars 4, 2014 dans Critiques cinéma, Films & Séries par Davidson

produit par :
Warner Bros Animation

Reviewed by:
Rating:
2
On 4 mars 2014
Last modified:4 mars 2014

Summary:

Le long métrage innovant de Lego

lego movie

Après une traversée du désert conséquente. Les Legos ont réussi à se renouveler depuis quelques années grâce au jeu vidéo. Le succès des jeux Lego Star Wars, Indiana Jones et autres lego Batman a sûrement poussé la société de briques pour enfant à réaliser un film. C’est ainsi qu’est né La Grande Aventure Lego, ou The Lego Movie dans sa version originale. Ce film est un vrai challenge. Produit par la Warner Bros Animation, Lego mélange des images réelles en stop motion et des images de synthèses pour pouvoir faire croire au spectateur que de vrais legos bougent. Effet intéressant mais pas révolutionnaire, cette prouesse d’animation ne cache pas un fond scénaristique bien léger

 

Synopsis

Emmet, Lego complètement ordinaire qui se fond dans la masse d’un monde capitaliste et abrutissant va vite découvrir qu’il est l’élu de la prophétie. Il fera la rencontre de Cool Tag, jeune fille voulant sauver le monde des Lego en compagnie de personnages tous plus atypiques les uns que les autres : le cosmonaute des années 80, Batman ou encore Unikitty.

Brique à brac

Dès les premières minutes du film, on est surpris par l’aspect totalement plastique du long métrage. Même si cela peut paraître une prouesse technique et artistique, l’effet espéré ne marche pas sur moi. Je préfère nettement voir de beaux décors et un bon jeu d’acteur plutôt que de voir des bouts de plastique bouger. Ce mode opératoire crée un effet de saccade particulièrement désagréable surtout lors des scènes de combat. Mais ce n’est pas la seule chose que l’on remarque. La chose qui frappe, c’est l’humour complètement décalé. C’est le vrai point positif de ce film. Si avec cela, on mélange avec les nombreuses références à la culture pop, on se retrouve avec un film qui pourrait plaire à la plupart des geeks.

La-Grande-Aventure-LEGO-La-troisième-bande-annonce-délirante-en-VO-et-VF

Néanmoins, l’humour n’est pas non plus hyper efficace. Si certaines scènes font mouches grâce à un côté absurde et pleines de références, d’autres vont clairement dans le sens de la facilité. Mais c’est parce qu’il ne faut pas oublier que Lego reste un film pour enfants. Reste à savoir si la version doublée française est la cause de ce manque de punch. En effet, alors que les amateurs de VO ont eu le droit à de grosses pointures comme Chris Pratt, Will Ferell et Elizabeth Banks, ceux qui l’ont regardé en VF ont du se coltiner Arnaud Ducret et Tal. Pas mauvais en soi, le doublage français est néanmoins très naïf, ce qui pousse à penser que l’on a bien à faire à un film enfantin.

L’ego de Lego

Lego The Movie, un film seulement pour les enfants ? Ce n’est pas vraiment le cas puisqu’une présentation assez acerbe de notre société est dévoilée. Le film critique un monde aseptisé, où l’ordre prime sur la créativité et la liberté. La morale du film cible plutôt les jeunes adultes que les jeunes enfants.

Malgré ces quelques qualités, La Grande aventure Lego manque cruellement d’originalité dans son scénario et d’inventivité dans ses blagues. Ce n’est pas l’intérêt pour les personnages et la qualité de la réalisation qui va ré-hausser le niveau.

Le long métrage innovant de Lego