[Avis] Grepolis, bâtissez votre cité antique sur navigateur

août 20, 2013 dans Article sponsorisé, Jeux video par Davidson

grepolis

Je ne sais pas si vous vous souvenez de l’époque où l’antiquité était à la mode dans les jeux vidéo. Caesar était une référence dans la gestion  d’une ville de la Rome antique, puis survint la claque de l’époque qu’est Age of Empire. Aujourd’hui, ce genre de jeu n’a plus tellement la côte, même si certaines caractéristiques restent éternelles. En effet, un jeu comme Grepolis, reprend les bases du jeu de gestion à la sauce antique. J’ai donc joué à ce jeu sur navigateur, et je vous donne ainsi mon avis ci-dessous.

Vous connaissez les jeux comme Farmville ? Et bien, Grepolis, c’est un peu la même chose mais dopé à l’ambiance Caesar et Age of Empire. Pour pouvoir y jouer, vous pouvez faire un tour sur browsergames, et ainsi jouer gratuitement à des tonnes de jeux sur navigateur comme Forge of Empires, BattleField Heroes ou encore Empire Universe.

De toute façon, c’est simple, les jeux de gestion sur navigateur se ressemblent tous plus ou moins. La différence se joue sur des aspects autres que le gameplay. Ainsi, certains préféreront un univers médiéval, d’autres un univers Science-fiction futuriste. Pour nous, ce sera donc le monde de la mythologie grecque qui prévaudra dans Grépolis. Ici, on joue le rôle du gérant de la ville. Votre « polis » sera donc situé sur l’une des nombreuses îles que composent l’univers de Grepolis. Vous partagerez votre île avec d’autres cités contrôlées par l’ordinateur ou bien par d’autres joueurs. Et oui, c’est un jeu qui pousse à l’interaction avec les autres.

grepolis cité

 Mais que penser réellement de Grepolis ? Certains points sont d’un charme certain. Le cadre de la Grèce antique avec ses différents hoplites et dieux de l’Olympe ne font qu’attiser ma curiosité. De plus, le système de création de ville et d’élaboration d’une armée est une chose qui fait toujours mouche chez les gestionnaires en herbe.

Néanmoins, malgré ses nombreuses qualités; le fait que ce jeu utilise les principes du jeu social, m’embête un peu. Comme vous avez pu voir dans ma chronique sur Candy Crush, de nombreux jeux usent d’artifices pour créer une addiction et pousser à la défense. Prenons quelques exemples. Je construis mon temple, je dois attendre 30 secondes, puis je l’augmente au niveau 2, je dois attendre 1 minutes en temps réel, puis le temps d’attente augmente tellement que cela devient frustrant. Et oh miracle, on vous propose d’écourter ce temps en échange de pièces d’or, qu’il faut bien sûr payer en monnaie sonnante et trébuchante. Bien sûr, il n’est pas obligatoire de payer pour avancer dans le jeu même si cela reste une composante importante du jeu.

En somme, Grépolis est un bon jeu de gestion à la Farmville, d’autant plus que les features de défense et d’attaque de villes entraînent un plus au niveau du challenge qui plaira aux plus aventuriers d’entre nous.

Ça peut aussi vous intéresser ! :

  1. [Test] Je n’aime pas Candy Crush