5 étapes clés pour faire un bad buzz comme Cuisinella

décembre 12, 2012 dans Internet, Stratégie Marketing par Davidson

Cuisinella buzz

Aujourd’hui était un jour ordinaire (si on omet le fait qu’on est le 12/12/12), sauf que Cuisinella nous a pondu une perle de vidéo. Cette vidéo « ça sent le sapin » sent plutôt le bad buzz vu les réactions qu’elle a suscité. Et pourtant, c’était assez prévisible vu les erreurs qu’ont effectué nos amis de la communication de Cuisinella. Cette vidéo serait presque un cas d’école, elle utilise 5 étapes clés pour faire une vidéo bad buzz.

1. Faire passer des (mauvais) acteurs pour des figurants

Pour faire du buzz, on peut faire des happening ou des flash mobs. Ce qui est apprécié, c’est la spontanéité et l’authenticité de ceux-ci. Alors si on utilise des acteurs pour feindre un happening, tout s’écroule. Surtout quand ce sont des mauvais acteurs… On se sent trahi parce que le message du début  » Pour ce film plusieurs personnes ont été piégées » nous promettait de l’authenticité.

2. Faire une vidéo anxiogène

La vidéo de cuisinella n’est pas si anxiogène que ça si on la prend au second degré. Cependant, certains aspects ne nous mettent pas à l’aise: simuler un tir au sniper et enfermer un homme vivant dans un cercueil, ce ne sont pas des évènements qui rendent heureux. Et on sait qu’il faut rendre heureux le consommateur pour le pousser à l’achat.

3. Faire une vidéo immorale

Certes, il y a de forte chances que tous les protagonistes soient des acteurs. Mais pour ceux qui penseraient le contraire, cette vidéo est choquante. Comment peut-on simuler une attaque d’un sniper ? A t’on pensé au choc psychologique que cela peut-entraîner, ou au mouvement de foule que cela peut engendrer ?

4. L’incohérence avec l’image de marque

On a vraiment du mal à voir le message qu’on essaie de nous transmettre. « N »attendez pas pour profiter d’une cuisine à bas prix ? » Toute    cette simulation morbide pour… une cuisine ? Surtout que l’image lisse de Cuisinella ne colle pas tellement avec la vidéo.

5. Viser trop haut

Je crois que Cuisinella s’est attaqué à trop gros pour lui, c’est à dire la communication internet. On voit bien que Cuisinella a été trop ambitieux quand ils proposent des sous-titres en anglais. Et quand on sait que cette vidéo n’est que le premier épisode d’une série de trois. Et que les deux autres vidéos s’inspirent du SAV d’Omar et Fred et sur celui de Bref, on se dit que Cuisinella a raté le coche de la vidéo virale.

 

A noter que Cuisinella a supprimé la vidéo de sa chaîne Youtube.

 

No related content found.