[Premier avis] Sukitte Ii na yo : Say I love you

octobre 23, 2012 dans Animes, Premier avis par Davidson

Les animes de l’automne commencent à arriver et Sukitte Ii na yo m’a intrigué. Un graphisme épuré, une romance sans fioriture, voilà ce qui tombe bien pour ce début d’automne. On peut se demander si Sukitte Ii na yo arrive a être original dans une catégorie shôjo qui joue souvent la facilité.

Une histoire classique mais une héroïne attachante

Notre héroïne, Mei Tachibana , est une fille timide et introvertie. A 16 ans, elle n’a jamais eu de petit-ami et n’a pas d’amis. Mas, un peu par magie, le garçon le plus populaire du lycée, Yamato Kurosawa commence à s’intérésser à elle.

Le personnage est donc attachant puisque d’apparence fragile, Mei renferme une personnalité qui ne demande qu’à s’affirmer. On peut donc soit s’identifier au personnage, soit se prendre d’affection pour. On essaie même de savoir quelles sont les raisons du renfermement de Mei. Quant au personnage de Yamato Kurosawa, il est à l’opposé de celui de Mei : extraverti, joyeux et beau, il est le garçon le plus populaire du lycée. Énervant à cause de son côté Don Juan, il reste cependant assez mystérieux pour attirer notre attention.

Mei va vite se trouver un ami

Une histoire d’amour qui va trop vite

On voit bien que l’anime est un shôjo. En effet, il est complètement centré sur le personnage de Mei. L’auteur veut que l’on s’identifie à elle puisqu’elle est normale et puis on veut nous faire rêver avec le personnage du prince charmant incarné par Yamato. Mais quand on est un garçon, on a un peu du mal à s’identifier au personnage de Mei.

Ce qui est aussi un peu dommage, c’est que l’histoire d’amour va un peu trop vite à mon goût. Yamato tombe vite sous le charme de Mei et vice versa. Notre héroïne ne montre aucun signe de résistance face au charme du beau Yamato. Et ça, c’est dommage, parce que ça enlève un peu de surprise mais surtout ça retire tous les obstacles qui font le charme d’un anime !

Yamato, le playboy de la série

Conclusion

Malgré son côté un peu classique et consensuel, Sukitte Ii na yo est un anime qui a beaucoup de qualités. Le chara-design et les couleurs sont réussites et donne un côté très romantique à la série. La musique et les génériques sont tout bonnement excellents et nous rend mélancolique à coup sûr.  Je n’ai vu que les 3 premiers épisodes, pour l’instant ce n’est pas très original, on espère que la suite va nous surprendre.

Première impression : assez bonne, plutôt destiné à un public féminin

 

Opening by Okazaki Ritsuko : Friendship

 

 

 

Source image