[Critique anime] Mirai Nikki

mai 7, 2012 dans Animes, Critiques anime par Davidson

Mirai Nikki est mon coup de coeur anime de cette année. Appelé communément le journal du futur, Mirai Nikki vient de se terminer au Japon il y a quelques semaines. Je peux donc prendre du recul et vous faire une critique plus complète ici.

Synopsis: Yukiteru Amano est un garçon introverti, secrètement amoureux de la belle et brillante Yuno Gasai. Préférant rester dans l’observation, Yukiteru a pris l’habitude de noter tout ce qui se passe autour de lui sur son téléphone portable. Mais très vite, il va découvrir que son téléphone lui signale des évènements qui vont se dérouler dans le futur ! Mais ce n’est pas tout, 11 autres personnes ont aussi des journaux qui lisent le futur. En fait les 12 personnes qui peuvent voir dans l’avenir sont des candidats pour devenir le nouveau Deus. Mais pour cela, ils devront s’entretuer, parce qu’il ne peut en rester qu’un. Une battle royale en perspective.

Deus est celui qui a organisé le jeu

 

Une intrigue policière tintée de psychopathie:

Ce qui est passionnant dans Mirai Nikki, c’est cette sensation d’être dans un thriller. Le suspense est omni présent car on ne connaît pas encore les autres possesseurs, et on les recherche aidés par les indices que laisse le journal de Yukiteru. Mirai Nikki m’a beaucoup fait penser à Death Note dans cette perspective policière. Mais ce qui lui différencie de Death Note, c’est son côté gore. En effet, ici les personnages ne meurt pas d’une simple crise cardiaque mais bien souvent déchiquetées par une hache… De plus, on se rend compte assez tôt du côté psychopathe de Yuno. Elle peut partir très vite dans des délires meurtriers pour protéger Yukiteru. Mirai Nikki se rapprocherait presque d’un anime d’horreur dans certains épisodes.

Yuno n'est pas la fille que l'on pourrait croire

L’amour est l’humour ne sont pas en reste:

Je vous rassure, le côté glauque et gore reste minime. L’étrange histoire d’amour entre Yukiteru et Yuno est très présent dans l’anime. Je vous avoue que ce n’est pas la partie de l’histoire qui m’intéresse le plus, même si elle est essentielle pour comprendre la psychologie des deux protagonistes principaux. En revanche, ce qui m’a vraiment plus, c’est les trop rares scènes humoristiques avec le personnage de Murmur, une vraie mascotte !

 

Murmur, un personnage qui contraste avec l'ambiance

Des personnages qui manquent de charisme:

C’est ce que l’on pourrait reprocher à cet anime. Les personnages principaux, et les personnages secondaires (mise à part Yuno et Ninth), sont creux et ne resteront pas dans l’histoire de la japanimation pour leur personnalité. Malgré le fait que chaque personnage a une identité, une histoire propre, qui souvent est tragique, il n’est pas possible d’approfondir l’histoire d’une vingtaine de personnages en 26 épisodes. La qualité du design et de l’animation reste de qualité même si elle n’est pas à la hauteur d’un Death Note.

Les 12 possesseurs de journal

En conclusion: Mirai Nikki est un formidable anime alliant intrigue et quelques parts de gore. Et les différents cliffhangers de fin d’épisode vont vous tenir en haleine pendant les 26 épisodes de la saison.

 

Points positifs:

  • Intrigue policière
  • Yuno en mode stalker
  • Les cliffanghers qui nous rendent addicts
  • L’ambiance sombre et angoissante

Points négatifs:

  • Certains personnages qui n’ont pas de charismes et qui sont enfantins et naïfs

 

Note finale: 17/20