[Critique anime] Kaiji : Ultimate Survivor

octobre 2, 2011 dans Animes, Critiques anime par Davidson

Je vous préviens, Kaiji est un super anime. Mais il ne plaira pas à tout le monde : le design des personnages et le thème de l’histoire pouvant en rebuter certains. Dans cette critique, je vais vous dire pourquoi je veux faire connaitre cet anime.

Synopsis :

Itou Kaiji est un joueur invétéré. Mais le jeu d’argent l’a fait transformer en pauvre type casanier, ne sortant de chez lui que pour voler des emblèmes de voitures de luxe. Un jour, Endou, un usurier vient lui réclamer 3,85 millions de yens (28 705 €). En effet, Kaiji s’était déclaré comme garant de l’emprunt d’un ami un peu trop flambeur.

Deux choix s’offrent à lui : soit travailler comme un forcené pendant plusieurs années, soit accepter l’offre d’Endou : embarquer sur un casino flottant pour emporter le pactole, au péril de sa vie…

Tout n’est qu’une question d’argent :

Ce qui frappe la première fois, ce sont les graphismes grossiers , on dirait qu’ils sont sortis d’un jeu en cell-shading des années 2000. Pourtant, très vite on commence à apprécier les dessins représentants bien le monde très masculin du jeu d’argent. Effectivement, aucune femme n’est présente dans l’anime, peut être parce qu’elles sont moins tentées par le jeu d’argent… Ce qui est sur c’est que l’anime est centré sur la recherche de l’argent et sur la déchéance des joueurs d’argent. Les taux d’intérêts sont pharaoniques et montrent bien la bêtise de l’emprunt à court terme.

Des défis psychologiques :

Pour pouvoir gagner de l’argent, Kaiji doit relever des défis : le premier, une sorte de pierre feuille ciseau qui se révèle être un jeu psychologique ou les probabilités ont une place cruciale. On se prend très vite au jeu et on se demande ce que l’on aurait fait à la place de Kaiji, ce qui contribue à l’immersion.

 

Pierre, feuille ou ciseaux ?

Conclusion :

Kaiji est un très bon anime, l’immersion y est si on prend la peine de se mettre dans la peau du héros, qui risque sa vie financière à chaque moment. Cependant, l’histoire avance lentement et il faudra enchaîner les 26 épisodes pour ne pas être frustré par le manque de contenu d’un épisode. Rappelons que Gyakkyou Burai Kaiji : Ultimate survivor connait une suite sortie en 2011 qui s’appelle Kaiji: Hakairoku Hen.

Points positifs :

Le thème de l’argent et du pari

Des défis psychologiques

L’immersion

Points négatifs :

L’histoire avance lentement

Pas de filles !

 

Note : 15/20